Taiwan et le Bhoutan deux destinations d'Asie du Sud-Est oubliées qui mérite le détour

Publiée le 28 mai 2017 Par Claudine Dujardin Dans Voyage Asie

Taiwan et le Bhoutan deux destinations d’Asie du Sud-Est oubliées qui mérite le détour

Depuis plusieurs années, la tendance des vacances en Asie du Sud-Est est plus en vogue que jamais. À la carte, la Thaïlande ou le Vietnam viennent en tête avec leurs plages paradisiaques et leurs temples historiques. Pourtant, dans la mêlée, il y a Taïwan et le Bhoutan, deux destinations très peu plébiscitées et qui pourtant n’ont rien à envier aux autres.

Taïwan, l’île oubliée

On pourrait attribuer à cette mise en sourdine de l’île son conflit historique et politique avec la Chine, car aucune autre explication ne pourrait justifier que Taïwan soit sous-estimé.

Le pays fait partie des plus grandes richesses d’Asie du Sud-Est aux côtés de Hong-Kong. Du point de vue de la modernité, l’île est bien plus avance que la plupart des autres pays de la région.

Si certains considèrent Bangkok comme la capitale asiatique de la bouffe de rue, c’est sûrement parce qu’ils n’ont pas encore visité la capitale taïwanaise, Taipei. Si vous êtes un habitué de la Chine et que vous maitrisez le mandarin, vous n’aurez aucun mal à vous en sortir dans les rues de Taïwan. Les gens y sont très chaleureux.

La ville de Kaohsiung est une destination incontournable pour ses attractions, mais si vous souhaitez vous éloigner de l’agitation de la vie moderne, les plages de Kenting vous attendent.

Le Bhoutan, un tout petit pays qui mérite le détour

Si ce pays est aussi absent des cartes touristiques, c’est parce que c’est un tout petit territoire enclavé entre l’Inde, le Myanmar, le Bangladesh et le Tibet. Pourtant, cette situation géographique, loin d’être un inconvénient, est plutôt en faveur de patrimoine touristique du pays.

Le pays tout entier repose sur des montagnes, avec des altitudes vertigineuses. Tenue à l’écart du monde moderne, la culture du pays est l’une des plus authentiques au monde. Avec le régime de Jigme Khesar Namgyel Wangchuck et sa politique d’ouverture, le pays s’ouvre à peine au tourisme, vous offrant des visites exclusives sur des sites comme :

  • Le Taktshang, le monastère le plus vénéré du pays
  • Thimphu, la capitale
  • La forteresse de Trashi Chhoe Dzong
  • Laya, la ville située à 3700 m d’altitude.
Summary
Review Date
Reviewed Item
Notes
Author Rating
41star1star1star1stargray
Claudine Dujardin

Claudine Dujardin

Passionnée par le voyage, j'ai effectué mes études de journalisme en parcourant les divers continents et les pays du monde entier.Je vous livre ici mes dernières découvertes !
Claudine Dujardin

Comments

comments