Publiée le 4 août 2019 Par Elena Dans Environnement

Comment tailler et pâlir les vignes ?

La principale saison de taillage des vignes est le début de l’hiver, mais elles ont besoin d’un taillage et d’un entretien réguliers tout au long de la saison de croissance pour rester maniables et productives. Les deux principaux systèmes de taillage sont le système Guyot et le système de tiges et d’éperons ou le système cordon. 

Le système de traitements pour chaque type de raisins

Les vignes, qu’elles soient cultivées pour le dessert ou le vin, à l’intérieur ou à l’extérieur, ont besoin d’un taillage et d’un entraînement réguliers pour les maintenir sous contrôle et produire de bons rendements en fruits. Les différents systèmes dépendent de l’endroit où les vignes se trouvent :

  • Les raisins cultivés pour le vin et les raisins de table à l’extérieur sont habituellement taillés et entraînés selon les normes de l’industrie viticole : le système de Guyot,
  • Les raisins cultivés contre les murs, les clôtures, les pergolas et ceux cultivés dans les serres sont généralement taillés et entraînés selon les normes de l’Union européenne: le système de cordon ou système de tiges et d’éperons,
  • Les raisins cultivés en conteneurs sont généralement formés comme le système des standards.

Quand tailler et s’entraîner ?

La principale période de taillage des raisins est le début de l’hiver (fin novembre ou décembre). Un taillage plus tardive peut faire saigner la sève de la vigne et affaiblir la plante. L’entraînement et le pincement de nouvelles pousses, ainsi que l’éclaircissage des fruits, sont effectués au printemps et en été.

La mise en place de supports

Quel que soit l’endroit où vous cultivez vos vignes, vous devrez mettre en place une sorte de système de supports.

Contre un mur ou dans une serre

Utilisez des fils galvanisés de 2 à 3 mm de diamètre tendus horizontalement le long du mur ou entre les barres de vitrage de la serre. Espacez-les à 30 cm l’un de l’autre. Enfilez les fils à travers des œillets de vigne spécialement conçus à cet effet et qui peuvent être vissés dans du bois ou de la maçonnerie, ou clipsés dans les barres de vitrage en aluminium de la serre.  

En terrain découvert   

Construisez un support de poteau et de fil de fer en utilisant des poteaux de bois traités sous pression de 2 m x 10 cm enfoncés de 45 cm dans le sol et espacés de 4 à 45 m. Tendez du fil galvanisé de 2 à 3 mm de diamètre entre les poteaux, en fixant les fils aux poteaux à l’aide d’œillets de vigne vissés. Fixez les deux premiers fils à 40 cm et 55 cm au-dessus du sol. Les fils suivants doivent être doubles, fixés de chaque côté des poteaux et espacés de 30 cm des fils inférieurs.

Les systèmes de taillage

Le Système Guyot

Cette forme d’entraînement a un ou deux bras fructifères qui poussent à partir de la tige principale (Le Guyot simple ou double selon le cas). Il est utilisé pour les vignes cultivées à l’extérieur, que ce soit en vigne de dessert ou en vigne de cépage. 

Le Système de Tiges et d’Éperons ou le Système Cordon 

Ce système est généralement utilisé pour les raisins d’intérieur dans les serres ou les vérandas, et pour cultiver les raisins contre les murs. 

La Culture de la Vigne en Cuve

Là où l’espace est limité, les vignes peuvent être taillées et conduites en taille standard, avec un seul pied avec une tête de branches au sommet. Les normes se prêtent facilement à la culture en conteneurs.

La Formation d’un standard

  • Entraînez la tige principale vers le haut d’une canne de bambou solide. Enlevez tout excès de tiges apparaissant à la base.
  • Laissez les branches latérales se développer sur la tige principale pendant un à deux ans.
  • Au troisième hiver, enlevez toutes les branches latérales du bas et du milieu de la tige, en ne laissant que les branches supérieures. Permettez à cinq ou six branches latérales de se développer au sommet.
  • Taillez les branches latérales jusqu’à cinq feuilles, en évitant qu’elles ne s’allongent.
  • Pincez toutes les ramifications qui se développent à partir des branches latérales vers une feuille.
  • Ne laissez qu’une seule grappe de raisin se développer au cours de la première année de récolte, en éliminant toutes les autres qui commencent à se développer. Dans les années suivantes, laissez une grappe de raisin par rameau latéral.
  • Au début de l’hiver, taillez les branches latérales jusqu’à deux bourgeons.

Les références 

  • Guide pratique de la Taille Cordon, Prévenir les maladies du bois de Marco Simonit
  • Guide pratique de la Taille de Guyot, Prévenir les maladies du bois de Marco Simonit

Les maladies de la vigne

Les raisins d’intérieur souffrent généralement de la maladie fongique due à l’oïdium, et de trouble similaire connu sous le nom de  « chamboulement ». Ils peuvent également souffrir de moisissure grise (Botrytis), de mildiou et de divers ravageurs des serres, notamment les cochenilles et le tétranyque rouge. L’acarien de la vigne est un ravageur commun mais heureusement inoffensif qui fait gonfler certaines parties de la feuille vers le haut, ce qui donne des cloques. Sur la face inférieure de ces zones se trouve un tapis dense de poils fins et blanchâtres, qui foncent au brun jaunâtre pendant la saison de croissance.