Droguée en soirée, la chanteuse Louane porte plainte !

Ces derniers temps, nous entendons beaucoup d’affaires concernant les tentatives de drogues en soirée et même d’attaque à la seringue.

Et visiblement, Monsieur et Madame tout le monde ne sont pas les seules victimes de ce genre de faits.

Ce lundi, une célébrité a été victime de GHB dans son verre. La chanteuse Louane, s’est exprimée. Après s’être rendue dans un bar du 18ème arrondissement de Paris, la jeune femme pourtant accompagnée de ses enfants ainsi que de la nounou, a dit avoir ressenti des “symptômes étranges” tels que des vertiges, des nausées, vomissements, hauts le coeur, affaiblissement etc…. Selon nos sources, la jeune chanteuse a consommé un seul verre au cours de la soirée et n’a pas quitté sa table. Aucune personne extérieure ne se serait jointe à la table.

Une fois arrivée chez elle, la chanteuse n’a pas hésité une seconde à contacter un médecin. Selon ce dernier, tous les symptômes qu’elle a ressenti ressembleraient beaucoup à une intoxication au GHB – autrement appelé la drogue du violeur. Il lui a suggéré de se rendre rapidement dans un commissariat de police afin de porter plainte et d’être examinée de plus près. Elle aurait donc déposé plainte et effectué une prise de sang afin de déterminer la présence ou non de substances illicites.

A l’heure actuelle, une enquête de police a été ouverte.

Les intoxications au GHB, toujours plus nombreuses !

Le GHB est une drogue à l’aspect poudreux ou de liquide transparent, elle est totalement inodore. Il s’agit d’une drogue considérée comme stupéfiant. Parfois prise délibérément, elle est malheureusement aussi utilisée à des fins malveillantes. Certaines personnes l’utilisent afin de droguer leurs victimes pour pouvoir ensuite abuser d’elles. Généralement, elle est utilisée lors des soirées, dans des bars, des clubs ou des boîtes de nuit, à l’insue des victimes. Les criminels la versent dans les verres lors de moments d’inattention. Du fait de son aspect inodore, elle est imperceptible et ne change pas l’aspect de la boisson.
Le GHB peut également être injecté par le biais d’une seringue.

C’est pourquoi, il est primordial d’être attentif lorsque vous sortez boire un verre quelque part. Il peut être très facile et rapide de se faire intoxiquer, même en pleine journée et même lorsqu’on est une personne publique ! Nous allons donc vous donner quelques astuces pour prévenir toute intoxication et pour rapidement en reconnaître les symptômes

Les symptômes de l’intoxication au GHB

Comme chaque organisme est différent, l’intoxication au GHB peut se faire ressentir différemment selon les personnes. Les scientifiques ont toutefois remarqué des symptômes généraux qui reviennent souvent tels que des maux de tête, des vertiges, des vomissements, des nausées, des étourdissements, l’hypersalivation, la somnolence etc…

En cas d’association avec l’alcool, il arrive que l’amnésie et la confusion surviennent.

 

Nos conseils pour être vigilants en soirée

Si vous vous rendez en soirée, nous vous suggérons de suivre quelques conseils.

  • Ne quittez jamais votre verre des yeux, tant qu’il n’est pas terminé.
  • Ne laissez jamais votre verre quelque part, sans votre surveillance
  • Évitez de boire dans le verre de quelqu’un d’autre
  • Évitez d’accepter le verre d’un inconnu (si vous n’avez pas vu la préparation du verre par le serveur)
  • Mettez un cache de protection sur votre verre
  • Entourez vous de personnes de confiance
  • Si vous constatez un changement de comportement soudain et inhabituel d’une personne que vous accompagnez, gardez un œil sur elle et ne la laissez pas seule. Elle pourrait être victime.

Que faire si moi ou un proche sommes victimes d’une intoxication à cette drogue ?

Si vous constatez que vous n’êtes pas dans un état normal ou bien inhabituel, ne restez surtout pas seul(e). Restez avec une personne de confiance et appelez le 17. Ce numéro vous mettra en contact avec un gendarme ou un policier. Vous pourrez être amené(e) à vous rendre au commissariat pour déposer plainte et faire des analyses afin de trouver des traces de drogues dans votre corps.