Prime inflation : Qui sont les Français bénéficiaires de la prime des 185€ ?

L’État a décidé de multiplier ses aides pour soutenir les Français, voici la liste des bénéficiaires de la prime des 185€.

Face à l’inflation qui impacte de nombreux Français et qui complique les choses tant elle dure, l’État a décidé d’agir et de multiplier les aides.

Prime de l’État : un soutien pour les ménages

Une étude a été réalisée récemment par la Drees et la CAF au sujet de la prime inflation. Le bilan de cette étude sur la « revalorisation du bonus individuel » de la prime nous explique qu’elle a eu un effet positif pour les bénéficiaires.

Une « hausse de 100 euros » de la prime d’activité a été mise en place par Edouard Philippe. Ceci permettant de rendre meilleur le salaire mensuel des Français.

Toutes les personnes percevant un salaire égal au SMIC ont pu bénéficier de cette augmentation de 100€. Elle intervient en deux temps. D’un côté, une augmentation exceptionnelle du SMIC, et d’un autre côté une hausse maximale de 90 euros qui concerne la prime d’activité.

Les experts ont expliqué que « Les principaux bénéficiaires de cette réforme sont ceux dont les revenus sont compris entre 1 000 et 1 500 euros par mois ». En résumé, les personnes qui touchent le SMIC peuvent recevoir une augmentation jusqu’à 300 € par mois.

Un bilan intéressant depuis 2019

Ce que la CAF et la Drees nous expliquent également est que « Entre la situation dite “sans réforme” et la situation “réelle”, le nombre de ménages bénéficiaires de la prime d’activité augmente de 37% ». Cela signifie que plus les salaires augmentaient, plus le montant de la prime d’activité chutait rapidement. Ils ajoutent également que cette forte augmentation de 29% est liée à « l’ouverture des droits à de nouveaux ménages », et les 8% font suite à une « hausse du recours ».

Pour vous donner un peu de contexte, c’est grâce aux manifestations des Gilets jaunes que le gouvernement du président Emmanuel Macron, a mis en place une « hausse de 100 euros » de la prime d’activité. Gérée à l’époque par Edouard Philippe, le but de cette réforme était d’améliorer le salaire mensuel des Français.

Ladite réforme a été appliquée en janvier 2019, pour toutes les personnes percevant un salaire équivalent au SMIC.

Trois ans plus tard, c’est l’heure de faire un bilan. Les deux organismes que sont CAF ainsi que la Direction de la recherche et certaines études de l’évaluation et des statistiques de la Drees nous expliquent que les personnes qui touchent le SMIC avaient déjà une prime d’activité assez importante en raison de leur bas revenu.

Enfin, nous apprenons que « 86% des ménages voient le montant de leur prime d’activité augmenter en 2019 de 70 euros par mois en moyenne ». Actuellement, le montant moyen proposé à ces familles peut augmenter de 210 € par mois.

Mais qui sont ces ménages concernés par la prime des 185€ ?

Chaque situation est différente, il est donc impossible de savoir exactement si vous serez éligible ou non. En revanche, il est possible de déterminer des cas types en fonction de situation récurrentes.

Dans le cas d’une famille monoparentale, avec un enfant, dont les revenus ne dépassent pas 1,2 x le SMIC. Le montant de leur prime d’activité se verra augmenté de 90 € par mois, pour atteindre 172 €, selon les données de la Drees et de la CAF.

Dans le cas d’un couple dont les deux conjoints travaillent au SMIC, chaque personne pourra profiter de l’augmentation de la bonification individuelle maximale. En effet, celle-ci étant relative à la prime d’activité, représente à elle seule 90 € par mois. En d’autres termes, cela signifie que les couples dont les deux membres percevant actuellement la prime d’activité, auront la chance de profiter d’une augmentation jusqu’à 180 € de plus par mois grâce à cette réforme.

Il est certains que tous les Français ne pourront pas bénéficier de cette réforme, en revanche c’est un nouveau pas en avant de la par de l’Etat. Face à la situation actuelle, il est impératif que le Gouvernement prenne en considération les besoins d’une majorité de la population Française.