Ces aides auxquelles vous avez droit et auxquelles vous ne pensez peut être pas !

2022 aura été une année riche en divers événements ainsi qu’avec une conjoncture malheureusement peu favorable aux ménages. Entre la hausse générale des prix qu’il s’agisse de l’alimentation ou de l’essence, beaucoup d’entre nous voient leur pouvoir d’achat diminuer. Malheureusement cela a une conséquence sur les petits plaisirs de la vie dont certains doivent désormais faire attention, se restreindre pour boucler les fins de mois.

Fort heureusement, la France est un pays social où toutes sortes d’aides existent. Vous en connaissez la plupart et suivez scrupuleusement l’actualité, mais peut-être n’avez-vous pas pensé à tout ?

Aujourd’hui, nous allons lister les différentes aides qui existent et auxquelles vous avez peut-être droit !

 

Le chèque énergie

Mis en place sur tout le territoire à partir de 2018, il s’agit d’une aide destinée aux ménages aux revenus modestes. Le but étant d’alléger leurs dépenses en énergie de leur logement. Les ménages qui dépensent plus de 10% de leur revenus facture d’électricité, de gaz, de fioul… y ont droit. Il se calcule donc en fonction de la composition du foyer et des ressources fiscales.

Il peut également vous aider à payer des travaux de rénovation énergétique comme l’isolation de votre maison par exemple. Pour connaître tous les travaux éligibles, vous pourrez retrouver cette liste directement en ligne.

Il faut avoir déclaré ses impôts et être imposé à la taxe d’habitation (même dans le cas ou vous êtes exonéré). Si vous êtes éligible à ce chèque, vous le recevez automatiquement en ligne ou au format papier, il est nominatif.

 

La remise carburant de 18 centimes

La crise entre l’Ukraine et la Russie aura fortement impacté le prix du cours pétrolier. Les ménages français le ressentent énormément à chaque plein effectué. Pour alléger cette hausse des prix, le gouvernement actuel a mis en place une remise carburant de 18 centimes le 1er avril 2022.

Cette aide a été prolongée jusqu’à fin août.

 

La prime Macron

Dispositif créé en 2018, cette prime d’entreprise exceptionnelle de pouvoir d’achat concerne les salariés percevant des revenus faibles (dont la rémunération est inférieure à trois fois le SMIC). Elle est directement versée au bon vouloir par l’employeur. Elle leur permet ainsi d’être exonéré de cotisations salariales.

A l’origine, son montant était de 1000 euros mais est passé à 3000 euros depuis la réélection de Emmanuel Macron.

 

Le chèque inflation

Évoqué par Jean Castex en octobre 2021, ce dispositif a été mis en place afin d’aider les Français face à la hausse des prix du carburant. Pour toucher le chèque, il faut percevoir moins de 2000 euros net par mois de salaire, d’aides de retraite etc… Le montant du chèque est de 100 euros. Si tout s’est bien passé, vous l’avez reçu depuis le mois de décembre. Si après vérification, vous constatez que vous n’avez rien perçu, vous avez la possibilité encore de le réclamer directement en ligne.

 

La prime d’activité

On n’y pense pas toujours, mais il existe une prime d’activité. En effet, elle a pour objectif d’inciter les travailleurs ayant des ressources modestes à exercer ou reprendre une activité professionnelle mais aussi à soutenir le pouvoir d’achat.

Les conditions ? Il faut être majeur et percevoir au minimum 1008,51 €.

Vous pouvez directement faire une simulation ou une demande via le site de la CAF.

 

Le chèque alimentaire

Il arrive bientôt ! Le gouvernement travaille afin de mettre en place un chèque alimentaire spécifique compris entre 50 et 150 euros. Nous ne connaissons pas encore les conditions d’éligibilité, mais cela pourra au moins alléger quelques ménages !

 

Si vous avez moins de 25 ans…

Et si vous avez entre 18 et 25 ans, l’État vous propose une aide qui peut vous donner un petit coup de pouce pour partir en vacances. Pour y prétendre, il faut respecter certains statuts ou ressources. Alors n’hésitez surtout pas à vous renseigner, car ça peut réellement valoir le coup !