Qu’est-ce que la complémentaire santé responsable ?

Concernant la mutuelle santé, il existe ce que l’on appelle le contrat responsable. Si cette appellation devient de plus en plus répandue, sa signification peut parfois être complexe pour plusieurs d’entre nous et prêter à confusion. Ainsi, nous aborderons, dans cet article, le sens du contrat responsable ainsi que les différentes règles de la complémentaire santé responsable. Aussi, nous discuterons du prix consacré à cette complémentaire. Pour tout savoir sur le sujet, suivez-nous !

Les règles qui régissent la complémentaire santé responsable

La notion de complémentaire santé et le concept en lui-même furent créés en 2005. À cette époque, il visait à encourager les assurés à suivre à la lettre le parcours de soins coordonnés, mais aussi dans le but de leur octroyer une meilleure protection. Depuis janvier 2018, l’ensemble des contrats approuvés sont dits responsables. Voyons ensemble ce qu’implique ce contrat et dans quelles situations le remboursement de vos frais peut se faire.

Le règlement de la complémentaire santé responsable

Afin d’être considéré en tant que responsable, vous devez signer avec votre mutuelle un contrat qui doit concerner certaines exigences.

Tout d’abord, sachez que vous serez remboursé de façon optimale si le parcours de soins est respecté. Ainsi, le ticket modérateur se devra d’être récupéré dans son intégralité. Vous serez remboursé par l’assurance-maladie à hauteur de 70 %, puis ce sera au tour de la mutuelle de prendre en charge le reste.

Lorsqu’il s’agit d’un acte médical, le reste à charge est aboli. Aussi, sachez que la mutuelle vous rembourse la franchise à hauteur d’un euro. Si le parcours des soins n’est pas respecté, la mutuelle ne prend rien en charge et se dédouane de tout frais supplémentaire. Enfin, un plafond de remboursement est mis en place en ce qui concerne les équipements d’optique ainsi que d’aide auditive.

Est-il possible de moduler le contrat ?

La réponse est oui, sans hésitation. Ce contrat a pour conséquence de jouir d’un minimum de garanties, à condition de respecter le parcours de soin. Cependant, sachez qu’il est possible d’aller au-delà en établissant un comparatif de toutes les offres mutuelles, afin d’en découvrir les multiples formules. Intéressons-nous plus en détail au critère essentiel pour beaucoup d’entre nous : le prix de la complémentaire.

Le prix de la complémentaire santé responsable

Il n’est pas possible de définir un prix bien précis, car ce dernier est régi par une multitude de critères, à savoir :

  • L’âge de l’assuré ;

  • Le risque encouru ;

  • La nature des garanties.

Tout d’abord, sachez que votre âge détermine le prix, mais c’est également le risque selon votre profil qui fera l’exactitude de ce tarif. Par exemple, un senior devra débourser une somme plus conséquente qu’un jeune. Effectivement, et en toute logique, la probabilité pour que le senior dépense plus chez le médecin est plus grande et mène donc à des frais de remboursement plus élevés.

Le dernier critère qui détermine le prix, est la nature des garanties. En effet, s’il est convenu dans votre contrat que les remboursements sont simples, le prix sera moindre. À l’inverse, si vous optez pour la formule complète, vous devrez débourser plus.