Départs en vacances : Des perturbations risquent d’engendrer des désagréments pour les voyageurs

Les départs vont-ils être compromis au début des vacances d’été et empêchant des dizaines de milliers de voyageurs de partir.

Attention aux perturbations pour les vols cet été

Les premiers départs pour les vacances d’été arrivent dans quelques jours et les français qui ont prévus de prendre un avion doivent prendre leur précaution car plusieurs préavis de grève risquent de perturber les aéroports parisiens en ce début juillet avec des risques de retard importants voir d’annulation des vols en plein week-end de départ en vacances.

Le mouvement de grève est prévu le vendredi 01 juillet à l’aéroport de Charles de Gaulle,

Des syndicats ont appelés à faire grève le samedi 2 juillet dans les aéroports de la capitale: L’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle et l’aéroport Orly pour des hausses de salaires.

Les syndicats demandent 300 euros d’augmentation pour faire face à l’inflation.

Avec un trafic aérien qui peut être perturbé et d’éventuelles limitations de vols de dernière minute, les passagers vont sans aucun doute devoir s’armer de patience ou rechercher une alternative pour rejoindre leur lieu de vacances.

Il faut s’attendre à des attentes importantes aux heures de pointe

Les syndicats réclament une revalorisation des salaires et appellent tous les salariés à se mobiliser. Dans un tract, l’intersyndicale dénonce que tout augmente sauf les salaires.

Les aéroports de Belgique déjà touchés par ces grèves

Les agents de gardiennage du principal aéroport de Belgique ont annoncé qu’ils vont cesser le travail en juin pour protester contre la pression au travail et le personnel de cabine ainsi que les pilotes de la compagnie national qui vont se mettre en grève fin juin pour protester contre la charge de travail élevée.

L’été s’annonce difficile dans les aéroports

 


Après deux années de vaches maigres en raison de la crise sanitaire qui a obligé les compagnies aériennes et les plateformes aéroportuaires à réduire leurs effectifs par des licenciements et d’inciter à des départs en retraite ou en formation pour changer de métier, les entreprises du secteur doivent maintenant faire face à une hausse importante du trafic aérien entraînant des pressions sur les salariés qui doivent compenser les baisses de personnels et les difficultés de recrutement.

Des milliers d’emplois perdus en deux ans

Quels sont les recommandations des compagnies aériennes ?

Les compagnies aériennes recommandent le plus souvent aux voyageurs de venir plus tôt ​​en cas d’allongement des temps de contrôles et de prendre son mal en patience pour les retards de vol qui peuvent arriver à cause des perturbations et du manque de personnel au sol.

Comment se faire indemniser si votre vol est annulé ?

Votre vol a été retardé de 3 heures ou plus ? Sachez que les compagnies aériennes ont l’obligation d’indemniser les passagers de vols retardés ou annulés en raison d’une grève. Les passagers ont droit à l’indemnisation s’ils ont subi une perte de temps avec au moins trois heures de retard.

En cas de retard de vol d’au moins cinq heures, les passagers peuvent annuler leur voyage et demander le remboursement de leur billet.

Si votre vol a été annulé en raison d’une grève, les compagnies aériennes doivent vous porter assistance en vous proposant un autre vol ou une compensation.

En cas de retard important mais sans annulation du vol, la compagnie peut proposer à ces passagers des services d’assistance comme des repas et des boissons pendant le temps d’attente voir une chambre d’hôtel si le vol est retardé jusqu’au lendemain obligeant les passagers à passer la nuit à l’aéroport.

En cas d’annulation, les passagers peuvent demander le remboursement de leur billet sous forme de bon de voyage ou en numéraire. Il est conseillé de demander le plus rapidement le remboursement à la compagnie aérienne ou à son tour operator, des informations sur les modalités pour se faire rembourser dans les meilleures conditions.