Revalorisation des retraites cet été, quelle somme allez-vous percevoir ?

Pour les 16 millions de retraités en France cette annonce est capitale, le montant de la revalorisation des retraites est enfin tombé !

C’est le 1ᵉʳ juillet 2022 qui va marquer les esprits pour les 16 millions de retraités Français, l’Etat a enfin décidé d’augmenter leur pension de retraite de base. Cette augmentation va tenir compte des prix dus à l’inflation.

Dès cet été, les retraites vont être revalorisées

Rappelons tout d’abord que les pensions de base des retraités du privé ont été augmentées de 1,1% seulement en janvier 2022. La pension de retraite de base va donc augmenter en « tenant compte des prix » dès le 1er juillet 2022, c’est que nous disent les experts. En effet, selon l’Insee, cette hausse est prévue pour compenser les effets nuisibles de l’inflation de +5,2% en mai dernier sur les 12 mois glissants.

Le 6 avril dernier, le président de la République Emmanuel Macron avait affirmé sur TF1 que « Compte tenu des prix, la situation est en train de se confirmer, la guerre va durer, je pense qu’il faut indexer les pensions de nos aînés dès cet été parce qu’il y a déjà une inflation ».

C’est aujourd’hui au tour d’Olivier Duspot de prendre la parole, il était récemment au micro de RTL et a déclaré « Nous souhaitons que cette indexation sur l’inflation soit valable pour les retraites du mois de juillet. Dans le cadre du régime général, la retraite du mois de juillet est versée le 9 août. ».

Élisabeth Borne, Première ministre de France, interviewée ce mardi 7 juin au micro de France Bleu, a annoncé que la revalorisation exceptionnelle des pensions de retraite prévue en juillet correspondrait à 4%. Elle assure ceci « Je vous confirme que pour toutes les retraites, il y aura bien en juillet une revalorisation de 4%, donc au global cela fera un peu plus de 5% ». Ce chiffre se rapproche des prévisions de l’inflation que l’Insee a annoncé, le 31 mai dernier ils avaient estimé que la hausse des prix à la consommation sur un an était évaluée à 5,2%.

A découvrir  Inflation 2022 : comment gagner en pouvoir d'achat malgres l'inflation qui touche les Français actuellement ?

Une revalorisation qui s’élève à combien ?

« Quelle somme pourrait représenter cette hausse, mensuellement ? », c’est la question qu’une auditrice a pu poser à Élisabeth Borne. La première ministre lui a donc répondu assez simplement « Très concrètement, pour une personne qui a une pension de 1 200 euros, c’est 60 euros de plus par mois ».

D’un autre côté, le site web l’Internaute avait quant-à-lui précisé que la somme perçue par les retraités durant cette revalorisation des pensions de retraite de base devrait donc être d’environ 45 à 50 euros par mois pour une retraite de 1 200 euros. Une hausse intéressante dans la situation actuelle mais qui se fait au prorata de la pension perçue actuellement.

En effet, les retraités qui perçoivent moins de 1200 euros de pension de retraite de base constateront, de leur, une hausse inférieure à 45 euros. Ceci représente à peu près une hausse de 4% du taux de revalorisation exceptionnelle. Cette information n’étant cependant pas encore officielle.

En effet, la moyenne des pensions de retraite n’est pas de 1200€ mais de 704€ selon la Cnav (pensions directes en 2021). Ce qui signifie qu’un retraité percevant une pension de base de 700€ verra donc sa pension de retraite augmentée de 28€ de plus par mois.

Qui sera concerné par cette revalorisation des pensions de retraite ?

Effective et mise en place dès le mois de juillet 2022, cette augmentation exceptionnelle des retraites françaises sera versé aux 18 millions de retraités du secteur privé par la Caisse nationale d’assurance vieillesse dès le 9 août. Puisque les complémentaires ne sont pas gérées par l’État, cette revalorisation concernera uniquement la retraite de base, comme le précise le site web de Capital.

A découvrir  Bande Annonce Black Mirror Saison 6 : Les premières informations sur le retour tant attendu de la série phare Netflix

La hausse annoncée par Elisabeth Borne ne s’appliquera donc pas aux pensions complémentaires Agirc-Arrco car le régime complémentaire n’est pas sous gestion de l’État. La dernière revalorisation du régime complémentaire était de 1% en novembre 2021.

Pour rappel, cette amélioration des retraites fait partie du projet de loi « pouvoir d’achat » proposé par la Première ministre Élisabeth Borne. De leur côté, les syndicats restent sur leur faim, ils aimeraient une hausse de l’ordre de 4,5%, ce qui représente une augmentation d’environ 54 euros par mois.