Un agriculteur retrouvé mort de chaud pendant son travail : cruel de mourir ainsi si jeune !

Cette histoire est incroyable mais malheureusement bien réelle. La canicule que la France a subit et va encore subir cause des morts parfois foudroyantes.

Depuis le mois de Mai, la France est en plein épisode nouveau de canicule, et les experts nous promettent des choses peut être bien pires à supporter dans l’avenir. Pour certains, malheureusement, il n’y aura pas d’avenir, car la chaleur tue.

Un agriculteur retrouvé mort sur son tracteur

Ce week-end, ce qui s’est passé est terrible pour toute une famille. Un homme de 65 ans à peine a succombé à la canicule qui sévi sur nos terres. Et pourtant le lieu n’est pas considéré comme une terre propice à la chaleur puisque c’est en Bretagne que cela se passe.

L’homme de 65 ans est décédé à Saint-Dolay, une petite ville bretonne proche de Redon (ville d’Ille-et-Vilaine). C’est ce vendredi 17 juin que l’agriculteur a été retrouvé. Quelle tristesse.

Il ne revenait pas de sa journée sur le tracteur

Le propriétaire du tracteur l’avait bien vu partir sur le tracteur, et jusque-là, il n’y avait rien d’anormal, et aucune raison de s’inquiéter. A priori, le propriétaire du tracteur était en toute confiance et n’imaginait pas une seconde ce qui allait se passer.

Son collègue ne revenait pas, il s’est inquiété alors qu’il était parti sur son tracteur, mais il n’imaginait pas le retrouver ainsi. L’homme était sans vie, sur son tracteur en plein champ.

C’est le Télégramme qui a révélé le drame

Le journal breton Le Télégramme a révélé cette information. L’homme de 65 ans, avait fané le foin tout au long de l’après-midi.

Le tracteur prêté était sans cabine.

Ne le voyant pas revenir alors que la nuit approchait, il s’est rendu sur place, et a découvert le drame, pensant immédiatement à un malaise dû à la chaleur insoutenable.

La faucheuse caniculaire fait peur

Nous avons tous en tête les décès survenus lors de la canicule de 2003 en France. Et il n’est pas question de revivre ça pour bon nombre de familles. Le chiffre de 25 000 morts des conséquences de la canicule est avancé par les syndicats des urgentistes de France. Et selon un communiqué du 22 mars 2007 de l’Inserm, le nombre de décès du fait de la canicule 2003 s’élève à 19 490 en France.

2019, c’est l’année du record, 46 degrés en France le 28 juin 2019 dans le sud de la France, dans un village de l’Hérault.

En 2022, c’est la précocité de cette canicule qui inquiète beaucoup plus les spécialistes. En effet, cela n’aura échappé à personne, nous sommes encore en juin, en pleines fêtes de la musique, et en canicule dans quasi 40 départements depuis un temps fou.

Dans certains départements, on demande aux automobilistes de rouler moins vite. 20 km/h de moins que ce à quoi ils ont l’habitude.